Financement

En règle générale, pour connaître vos possibilités d'emprunt auprès des banques, il vous suffit d'estimer votre capacité de remboursement en divisant par 3 votre revenu mensuel net.

En règle générale, pour connaître vos possibilités d'emprunt auprès des banques, il vous suffit d'estimer votre capacité de remboursement en divisant par 3 votre revenu mensuel net.

L'apport personnel

C'est le montant de vos économies. (Dans certains cas : Prêt à 0%, 1% logement).

 

La durée du prêt immobilier

15 ans, 20 ans ou même davantage : 25 ou 30 ans (pour alléger ses mensualités et emprunter plus).

 

Les différentes sortes de prêts

1% logement

Ce prêt est réservé au personnel des entreprises comptant plus de 20 salariés. Il n'y a pas de réelles conditions d'attribution de ce prêt, néanmoins certaines sociétés fixent des conditions d'ancienneté, de ressources...
 

Prêt d'épargne logement (CEL ou PEL)

Ce prêt permet d'obtenir généralement un taux avantageux.
 

Prêt à taux 0% +

C'est une aide de l'Etat consentie en fonction des conditions de ressources, de l'adresse du bien acheté et de la composition de la famille. Il est très avantageux et offre un vrai coup de pouce pour un premier achat.

Depuis le 1er Janvier 2016, le prêt à taux zéro s'élargi afin de faciliter l'accès à la propriété des primo-accédants. Le prêt pourra désormais représenter jusqu'à 40 % (contre 26 % auparavant) de l'emprunt pour l'achat d'un logement neuf.

Pour être éligible au PTZ+ 2016 :

  • il faut être primo accédant c'est-à-dire que le ménage n'a pas été propriétaire de sa résidence principale au cours des 2 dernières années précédant l'offre de prêt.
  • l'emprunteur ne doit pas dépasser un certain plafond de revenus qui varie selon la zone et la composition du foyer. Depuis le 1er janvier 2016, ces plafonds ont été revus à la hausse et sont les suivants :
Nombre de personnes dans le foyer ZONE A ZONE B1 ZONE B2 ZONE C
1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 €
4 74 000 € 60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 €


L'appréciation des ressources du foyer se fait sur le revenu fiscal de référence de l'année N-2 des personnes destinées à occuper le logement.

Le montant du PTZ varie selon le nombre de personnes dans le foyer, l'emplacement du bien à acheter, sa nature (neuf ou ancien) ainsi que la performance énergétique du logement. A compter du 1er Janvier 2016, les montants maximum du PTZ sont les suivants :

 

Nombre de personnes dans le foyer ZONE A ZONE B1 ZONE B2 ZONE C
1 60 000 € 54 000 € 44 000 € 40 000 €
2 84 000 € 75 600 € 61 600 € 56 000 €
3 102 000 € 92 000 € 74 800 € 68 000 €
4 120 000 € 108 000 € 88 000 € 80 000 €
5 138 000 € 124 400 € 101 200 € 92 000 €


De plus, le remboursement du prêt à taux zéro peut être différé afin de permettre aux ménages d'acheter un logement sans apport personnel. Depuis le 1er janvier 2016, ce système de différé est étendu à toutes les tranches de revenus et permet de différer le remboursement du prêt de 5 à 15 ans selon les cas.

 

Les autres prêts bancaires à taux fixes ou variables

  • Taux fixe Il présente la sécurité d'une échéance constante jusqu'au terme du remboursement.
  • Taux révisable Le taux est, dans ce cas, indexé sur un indice financier réactualisé et varie en fonction de cet indice :
    • L'échéance (mensualité) diminue ou augmente.
    • Ou la durée du crédit raccourcie ou s'allonge.

Le taux révisable est en général plus bas que le taux fixe, au démarrage. Afin de palier à une remontée importante des taux, les établissements bancaires proposent un prêt «capé». C'est-à-dire que votre taux ne pourra pas varier à la hausse, de plus de 2% par exemple, par rapport au taux initial.